Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Stop and stare. [R]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
FAITHLESS MARTYR
avatar


Messages : 813
On the road since : 13/06/2011
Age : 25
Pseudo : Oh!SG. / Mao
Crédits : Mistaken
◮ age : 22 ans


HIGHWAY TO HELL.
◮ coming from: New-York
◮ looking for:
◮ along for the ride:

MessageSujet: Stop and stare. [R] Dim 10 Juil - 13:58


UNE SEMAINE AUPARAVANT.

Cette idée stupide qui était apparue dans l'un de ses rêves, un coup de tête prit après une douche froide, un acte irréfléchi qui semblait être une très mauvaise idée, lui pourrissait la vie depuis une semaine. Léo n'avait jamais été un homme d'action. Il avait plusieurs fois imaginé sa vie comme dans un film, Fast and Furious en particulier, mais maintenant qu'il se retrouvait en cavale avec un otage, il se rendait compte que sa routine quotidienne n'était pas si mal que ça. Il était pourtant trop tard pour faire marche arrière à ce point de l'aventure. La voiture venait de rentrer dans Santa Rosa, cette ville qui était son but depuis le départ. Ils avaient roulé pendant des jours pour venir y atterrir après des centaines de kilomètres parcourus. Le voyage aurait pu se passer calmement, sans encombre, mais c'était sans compter la demoiselle qui pourrissait l'existence de ses ravisseurs depuis le début. Il fallait s'arrêter toutes les deux heures pour qu'elle reste calme et ne se plaigne pas toutes les trente secondes. La fenêtre restait ouverte pendant quelques minutes, puis il fallait la fermer et recommencer une dizaine de fois. Il y avait également le problème de la radio, de la fumée de cigarette et des bêtes qui rentraient dans l'automobile … Pourquoi leur choix c'était-il porté sur cette jeune femme déjà ? Elle leur avait paru docile et obéissante au départ, mais elle était le contraire. Derrière sa tête d'ange se cachait un démon manipulateur et insupportable.

Léo gara la voiture sur une place de parking. Il s'était directement dirigé vers le motel. Tout ce qu'il espérait, c'était que Siloë ne soit pas chargée de s'occuper de l’accueil ce jour là. Comment allait-il expliqué son absence et surtout, son départ précipité il y a un an si c'était elle qui l’accueillait ? Il soupira intérieurement. Ce n'était pas le moment pour penser à ça. Il se retourna vers l'otage et la fixa pendant quelques secondes. « Nous sommes un groupe d'amis en direction du Mexique pour passer des vacances là-bas. Compris ? Si tu fais un seul faux pas, tu le regretteras. » Il retira sa ceinture. « Le mieux serait que tu te fasses passer pour une muette, mais je suis sûr que tu vas encore y trouver à redire. » S'il avait compris une chose depuis leur départ, c'était qu'elle n'allait jamais les laisser tranquille. Jouer le jeu d'une muette, c'était au-dessus de ses capacités. « Tu la tiens par le bras ? » Demanda-t-il à Maelys avant de sortir de la voiture. L'endroit n'avait pas changé, toujours cette façade froide qui n'avait rien de très accueillant. Ils se dirigèrent vers la porte de l'établissement. Léo regarda une dernière fois derrière lui, fixant les deux jeunes femmes une par une, sentant l'anxiété le regagner une nouvelle fois. Skye était capable de tout, mais de là à être suicidaire et les vendre à la première personne venue, il avait un doute. Il ne savait toujours pas ce qu'il allait lui faire si elle faisait quelque chose de travers, mais il allait vite trouver. Il était déjà près à l'attacher sur un lit pour avoir la paix pendant quelques jours.

_________________

I can't breathe in, I can't smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ontheroad.forumactif.fr
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Stop and stare. [R] Mar 12 Juil - 13:48

léo & maelys & skye


Affalée sur la banquette arrière de la voiture qui roulait depuis des jours, Skye observait le paysage défiler à travers la fenêtre à demi-ouverte. Pour la première fois sans doute depuis des heures, elle avait une idée à peu près précise de l'endroit où ses ravisseurs l'emmenaient (en même temps, il était difficile de louper la pancarte « Bienvenue à Santa Rosa » apparaissant comme un mirage en plein milieu du désert californien). Le véhicule ralentit avant de s'arrêter soudainement, et la jeune femme s'étira tant bien que mal, étouffant un bâillement, preuve irréfutable de la fatigue qu'elle avait accumulée bien malgré elle. Léo se tourna, la fixant pendant une longue minute, après avoir éteint la radio qui diffusait la station qu'elle leur avait imposée. Il y avait encore une semaine, elle s'attendait à être torturée voire tuée par les deux braqueurs, qui n'avaient visiblement pas l'intention de la garder avec eux, mais la situation avait pris un tournant inattendu et qui était particulièrement avantageux pour elle. Skye était connue pour son mauvais caractère, mais il était certain que jamais son entêtement n'avait dépassé les limites que la jeune femme franchissait allègrement depuis son enlèvement. La vérité était que la situation l'amusait plus qu'autre chose, et elle attendait impatiemment le moment où les deux ravisseurs craqueraient. Elle savait qu'ils ne la laisseraient pas au beau milieu de nulle part; les risques étaient grands pour eux, après tout, elle connaissait leurs noms, leurs visages ainsi que le numéro de leur plaque d'immatriculation. Ils ne la tueraient pas, ils étaient tous les deux bien trop faibles pour ce genre de crimes. Braquer des banques, menacer des innocents, prendre un otage, tout ça c'était de la rigolade à partir du moment où leur arme était bien tranquille au fond d'une poche, déchargée et inutile. Ils avaient compris que l'ignorer ne servait pas à grand chose, et ils ne leur restaient qu'à se taire et exécuter ses moindres désirs. Et bien sûr, il fallait compter sur Skye pour en profiter et en abuser.

« Nous sommes un groupe d'amis en direction du Mexique pour passer des vacances là-bas. Compris ? Si tu fais un seul faux pas, tu le regretteras. » Elle n'écouta que d'une oreille les instructions qui devaient ressembler de loin à une menace mais qui ne lui en firent nullement l'effet. L'homme ajouta quelque chose à propos de muets, mais la jeune femme était tellement absorbée par l'élaboration de son plan pour leur gâcher le séjour qu'elle ne prit pas la peine de comprendre. Elle se contenta de hausser les épaules. « Si tu avais eu l'intention de me tuer, tu l'aurais fait depuis un bout de temps déjà. Mais ce sera l'occasion de tester mon jeu d'actrice. » répliqua t-elle sur un ton qui laissait entendre qu'il valait mieux pour tout le monde ne pas faire confiance à son talent théâtral plutôt... défectueux. Défectueux et imprévisible. Léo demanda à Maelys de lui prendre le bras, et Skye leva les yeux au ciel. Comme si elle allait s'enfuir. Elle ne connaissait personne, n'avait pas d'argent, pas de nourriture, aucun repère, et sa seule chance de survie était leur compagnie. Elle était peut-être insupportable, mais pas inconsciente. La joyeuse bande sortit donc de le voiture, et l'otage ne put retenir une grimace à la vue du bâtiment dans lequel elle était censée passer la nuit. Plutôt sympa, dans le genre cachot mal entretenu, c'était le paradis. « J'espère qu'ils ont des draps propres. » marmonna t-elle, se dirigeant vers l'entrée du motel aux côtés de Maelys.  « En supposant qu'ils en aient, des draps. »

A l'accueil, Skye tint sa promesse et ne prononça pas un seul mot, certaine que Léo et Maelys se méfieraient de sa docilité apparente. Et ils avaient raison de se méfier, car son revirement n'était que le calme avant la tempête qui s'annonçait. Elle les fatiguerait, les empêcherait de dormir, leur ferait regretter de l'avoir enlevée. Elle leur... « Excusez-moi, mademoiselle, je ne voudrais pas paraître indiscret, mais j'ai l'impression de vous avoir déjà vue quelque part... » Elle leva les yeux sur l'employé qui venait de s'adresser à elle et le regarda un instant sans répondre. Il était peu probable que la nouvelle du braquage d'une banque à Denver ait pu parvenir jusqu'à la frontière mexicaine, et c'était impossible que cet homme ait pu voir sa photo dans un quelconque journal. Elle sourit enfin, puis secoua légèrement la tête. « Non, je ne crois pas. Vous devez faire erreur. » Son sourire se changea en un rictus diabolique qu'elle adressa à ses deux chers accompagnateurs. Ils la trouvaient pénible? Ils n'avaient encore rien vu...
Revenir en haut Aller en bas

Stop and stare. [R]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Blog] Stop Motion ? Fiction ? Tahu Star Revamp ? What da heck ?
» Stop tout !!!
» [Stop-motion] Bionic-Nico Production
» [Stop-motion] Bionicle Echoes of Agora.
» [Stop-Motion] KOPAKA Corporation : Time to Redemption
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
on the road :: LIKE A ROLLING STONE :: OTR première saison.-