Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez|

And everything around her is a silver pool of light | Heather & Ruth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: And everything around her is a silver pool of light | Heather & Ruth Jeu 14 Juil - 11:39


Heather L. Fox & Ruth L. Germie

And everything around her is a silver pool of light


"Her face is a map of the world Is a map of the world You can see she's a beautiful girl She's a beautiful girl And everything around her is a silver pool of light The people who surround her feel the benefit of it It makes you calm She holds you captivated in her palm." KT Tunstall - Suddenly I see

Cela devait faire quatre ans que je sillonnais les route ainsi, à découvrir l'Amérique. Je ne souhaitais plus compter, je ne voulais pas repenser à la famille que j'avais quitté, à mon frère, à ma mère, je savais que ce serait un moyen pour que je souffre de nouveau. J'étais bien sans eux, je me sentais libre, et je me retrouvais : j'étais moi-même. Pendant toutes ces années où j'avais dû m'occuper de mon frère, je n'avais pas pensé à mon bonheur, mais à celui de ma famille. Alors j'étais partie, pour connaître la vie, et découvrir ses différentes étapes. A bord de mon 4x4 Chevrolet bleu marine, j'écoutais du bon vieux rock, Fingerprint File des Rolling Stones, et m'amusais à chanter par dessus. Voilà quelque chose que je ne pouvais jamais faire avant car mon frère pétait des plombs : écouter la musique à fond les ballons et essayer de chanter par dessus - je dis bien essayer, car parfois, ça ressemblait plutôt à un chat se faisant étriper. J'allumais une cigarette et ouvrais la fenêtre, je n'aimais pas vraiment l'odeur de la cigarette dans ces moments là. Je profitais du vent qui s'engouffrait dans mes cheveux.

Je roulais en direction de Chicago. J'avais passé la frontière de l'llinois il y avait une heure, dans quelques temps, j'y serais enfin, après deux heures de routes. Je m'y étais déjà rendue il y a avait deux ans de cela, et j'avais trouvé cette ville magnifique, voilà pourquoi je voulais y retourner. Je continuais de rouler, pendant... Je ne fis pas attention au temps, qu'importait ? J'avais tout mon temps, toute ma vie, je ne dépendais de rien ni de personne, alors pourquoi être à l'aguet du temps ? C'était ridicule.

Je me garais à l'entrée de la ville, attrapais mon sac, mon Ipod dans mes oreilles, et commençais à marcher. Mes Ray-ban sur le nez, je cherchais le centre-ville. Je ne me souvenais plus de rien. Je marchais pendant une demi-heure environ. La chaleur était étouffante, après avoir enlevé ma veste en cuir, il ne me restait qu'un simple débardeur et mon jean déchiré. Et je continuais d'avoir trop chaud, il était temps que j'arrive enfin dans le centre pour me poser à une terrasse de café et manger un bon Hamburger. Je m'arrêtais à un snack et commandai : Oasis, et cheeseburger. Rien de mieux. Je commençais mon repas, m'arrêtant par ci par là pour prendre ce que je voyais. A un moment, je m'arrêtais dans mon geste, car je crus reconnaître une fille qui passa devant moi. Je la regardais et demandais : Heather ?!.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: And everything around her is a silver pool of light | Heather & Ruth Jeu 14 Juil - 15:58



Heather L. Fox & Ruth L. Germie

C’était un matin comme tout les autres que j’avait passé en illinois. Et oui , ses derniers temps l’Illinois était ma derniere destination . Pas de mes préféré , mais c’était bien tranquille . Je pouvait me reposer apres toutes ses heures de route . Je arpentais la route 66 depuis maintenant déjà 6 ans . Cela avait tellement passé vite a coté des 18 misérables années passés aux coter de mes parents . Il avaient tués ma liberté , et je l’avait fait renaitre a mes 18 ans , ce fut ainsi le plus beau jour de ma vie. Jusqu’ici j’avait été au Kensas , à LA , à Miami … Mais jamais je n’ai eu le courage de retourner au Texas. Affronter tout ces gens qui ont éprouver tant de haine face à mon départ ne me motive en aucun point , mais je sais qu’un jour viendra ou je devrai retourner au bercail pour disons … Quelques jours. J’arreta a un dépanneur chercher un café et un croissant , puis je réembarqua dans mon antiquitée roulante jusqu’au centreville.

Plusieurs exténuants kilomètres plus tard ( oui il y a des jours où il ne faut pas trop lui en demander a cette bagnole ! ) , j’arriva a ma destination. Après mure réflexion je compris que je ne pouvait pas sortir d’ici comme sa : j’avait un mini short et une camisole beige , tout les deux vieux et crasseux . Je regarda vers l’arriere de mon véhicule ou j’entreposait quelques trucs utiles. Mon regard se posa sur une poche de linge noir . Je farfouilla un peu a la recherche d’un truc potable . Voilà ! Mon choix s’arrêta sur un short noire taille haute avec des boutons , et un chandail blanc transparent décolté que j’agenca avec une camisole noir en dessous et des talons hauts noir. Je fut surprise de voir qu’il me restait encore quelque chose de beau a me mettre !

Je pris mes lunettes fumées style aviateur et je sortie de mon vieux jeep rouge . Sur le coup je me disait : Bon sang , il faudrait bien que je remonte cette bagnole à neuf un jour ! Mais si je l’aurait fait a chaque fois que je l’ai dit , mon antiquité serait dans un vrai salon d’automobile , sans me vanter . Je m’éloigna de mon véhicule considérablement , ne sachant pas réellement où j’allait. C’es en marchant que je découvrit que mon choix vestimentaire était judicieux , on traversait toute une canicule. Mon ventre commenca à faire des siennes , j’avait une faim de loup ! Mais je cherchait quelque chose de mieux qu’un casse croute cette fois ci . J’en avait marre , je mangait sa presque chaque jour. Je fit une marche rapide dans les nombreux resto qui se présentait à moi . C’était bien ce que je craignait : Casse-croute, casse –croute … Oh , et un autre casse-croute , étonnant ! Dans ma marche qui je vous l’avoue , ressemblait un peu a un soldat enragé , j’entendis vaguement mon nom quelque part. Je me retourna aussi vite que je marchait , seulement j’était immobile.

Une jeune blonde se tenait devant moi , sourire aux lèvres. Il me pris quelques secondes pour deviner que cette blondinette était Ruth L. Germie , une fille que je connaissait depuis toujours. Elle fut aussi surprise par mon départ , mais je ne crois pas qu’elle serait du genre à me blamer , à ce que je vois elle était partie aussi . Mais c’était quand même égoiste de ma part d’être partie si vite , sans lui dire au revoir. Je crois l’avoir influancer sur ses désirs de liberter la d’où provient le fait que ses parents ne m’on jamais aimer . Ruth devait toujours passé par ma fenêtre parce que je n’était pas la bienvenue chez les Germie . Mauvaise influance! Et je m’assumais . Les adolescends de mon ages entraient par ma fenêtre pour venir se tirer une touche dans ma chambre . Ruth elle , était la timide. Celle qui , était drôle et gentille , mais qui n’aurait pas toucher ni à un joint ni a une goute d’alcool. Mais je crois qu’elle fumais des clopes , à moin que mes souvenirs fesaient défaillances. J’aimerait bien revivre ses bons fou rires avec Ruth.

- Salut Ruth … Sa fait un bail.

Je ne savait cependant pas comment l’aborder , parce que sa réaction m’était totalement inconnue . La question était : allait-elle être furax ou simplement nostalgique et gentille comme sa véritable nature avec moi ? C’était comme jouer aux dées , il fallait tenté sa chance. J’était face à elle avec un visage vide d’expression , je ne voudrait pas la choquer ou quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas

And everything around her is a silver pool of light | Heather & Ruth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [NIE] Silver Chute Spider
» Vente de Quick "silver" !
» [Knowledge Pool] Thalia and the Gitaxian Probe of DOOM!
» [EDH] Karn, Silver Golem
» [Knowledge Pool] The Celestial Slip of the Devil
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
on the road :: LIKE A ROLLING STONE :: OTR première saison.-